FlipNpik

Février sans Supermarché

Février 2020 – 4ème édition du défi « Février sans supermarché »

fevrier sans supermarché 2020

Participez avec nous au défi « Février sans supermarché » ! 

Lancé par En Vert Et Contre Tout, un site qui a pour objectif de sensibiliser ses visiteurs aux thématiques de l’écologie et du développement durable. Le défi encourage à redécouvrir les épiceries de quartier et les commerces indépendants, favoriser les petits producteurs, les aliments de saison et les produits en vrac : L’idée est d’encourager une consommation plus responsable et pourquoi pas, repeupler les marchés ?

6 bonnes raisons de consommer dans les commerces de proximité, loin des supermarchés !

  • Diminuer au maximum les déchets

Éviter les supermarchés permet de se tourner vers des modes de consommations plus respectueux de l’environnement. Acheter en vrac c’est la solution pour contrer le suremballage, remplacer le jetable par le durable et réduire l’impact négatif des grandes surfaces en soutenant les commerçants proches de chez vous.

  • Éviter le gaspillage alimentaire

Visiter les commerces indépendants encourage à acheter moins mais mieux. Les produits sont sélectionnés avec soin et vendus avec attention, aucune technique n’est utilisée pour faire consommer à outrance ou pour vendre des produits sans utilité. Une alternative contre le gaspillage alimentaire existe si vous souhaitez quand même craquer pour une de ces grandes surfaces ternes et sans âme… Too Good Too Go, l’application vous permet d’avoir accès aux nombreux surplus proposés autour de vous. Les petits commerces aussi proposent des paniers remplis de produits trop bien pour être jetés.

  • Favoriser une économie en circuit-court proche de chez vous

Acheter plus proche de chez soi et se fournir directement chez le producteur, permet de diminuer le kilométrage alimentaire, et donc l’impact environnemental et social de la consommation. Le circuit-court évite les politiques de prix qui étouffent les petits commerces, pour laisser place à une rémunération et un prix raisonnable et rationnel.

  • Privilégier les produits de saisons

Consommer local c’est consommer de manière responsable et donc en respect des cycles de la nature. Les produits de saisons sont, non-seulement meilleures au goût, mais aussi moins chers et remplis de nutriments absents des produits importés. La nature est bien faite et ce n’est pas pour rien si les choux de Bruxelles sont fréquents en hiver et qu’ils comportent beaucoup de nutriments nécessaires à l’humain pour une saison froide.

  • Faire sourire les commerçants du quartier au lieu des actionnaires du monde financier

En préférant l’humain derrière le commerce local plutôt que le marketing derrière la grande distribution, vous encouragez les bonnes actions autour de vous mais surtout, vous vous faites du bien aussi !

Bref, réduire son empreinte carbone, mettre en avant l’humain et favoriser une consommation responsable, sont des éléments positifs pour notre santé et notre environnement. 

Comment aider les commerces locaux ?

  • Consommer moins, mais consommer mieux !

Profitez de ce mois de février sans supermarché pour visiter ces bonnes adresses. Commencer par consommer un produit ou deux près de chez vous, le reste suivra tout naturellement. Faire le premier pas est le plus grand effort, chacun avance à son rythme, le principal est d’essayer et de faire de son mieux ! La récompense ? Des coûts mieux maîtrisés pour une alimentation plus saine.                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

  • Parler en autour de vous !

La communication reste un des points faibles des petits commerces et la survie de ces bonnes adresses dépend de l’écho dont elles bénéficient autour d’elles. Prenez des photos, créez du contenu et partagez vos bonnes adresses avec vos proches. Le bouche à oreille et les conseils des proches font partie des formes de communication les plus pertinentes. C’est aussi pour ces valeurs que le projet FlipNpik se bat, offrir enfin la visibilité aux acteurs de notre ville qui le méritent !

En conclusion, commence dès maintenant et participe à « Février sans supermarché », rends visite aux commerçants de ton quartier, achète les produits qu’ils te conseil ou ceux qui te donnent envie. Télécharge l’application FlipNpik (disponible sur IOS et Android) pour partager avec nous et toute la communauté tes pépites locales, et reçoit une rémunération et pleins d’autres avantages grâce à notre application ! Avec FlipNpik c’est  » Février sans supermarché  » toute l’année ! 

Merci à tous les médias engagés qui participe à faire connaître cette belle initiative et se battent pour un meilleur monde :

Mr Mondialisation – La Relève & La Peste – Le Jeune Engagé – Avec Panache- le blog – Sortez Tout Vert – Ça commence par moi – Mangez local – Le Biais Vert – Permavenir

2 réflexions sur “Février sans Supermarché”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *